Daniel Zimmermann

02.02.2020 – 05.04.2020

Avant la construction du nouveau bâtiment du Centre d’art conçu par Diener & Diener, Daniel Zimmermann (*1966, CH), qui vivait et travaillait alors à Bienne, a disposé une structure de 10’000 lattes en bois sur le sol à bâtir. Cette installation éphémère a été photographiée sous différents angles en recourant à la stéréoscopie. Depuis lors, les visionneuses de panorama 3D évoquent de façon visuelle ce moment de transition avant la grande transformation. Avec les mêmes lattes en bois, Zimmermann a créé au fil des années différents arrangements dans lesquels les changements sont rendus visibles grâce à l’accentuation des conditions initiales. Dans l’exposition, des lattes sont empilées pour nous rappeler la situation d’il y a plus de 20 ans. Un autre aspect important du travail du réalisateur, dramaturge et artiste visuel Daniel Zimmermann est constitué par les films et performances traitant de l’économie, de l’exploitation, de l’espace et du temps. Ces derniers créent le lien avec le film et l’action artistique Walden (2018-2020) qui se réfère à l’absurdité de la logique économique qui sous-tend notre monde globalisé: l’abattage d’un arbre en Europe, sa transformation en lattes, puis son transport vers l’Amazonie et son retour en Europe. Avec l’installation vidéo à 360° composée de 13 projections, Zimmermann réagit aux situations et à l’environnement immédiat, et interroge le sens et la durabilité de l’action humaine.

Bild: Daniel Zimmermann, Administration fédérale des finances, 1995; Courtesy the artist;photo: Andreas Greber

Eine Ausstellung/Veranstaltung von:

kunsthaus-pasquart-biel

Ausstellungen